Interview de Sébastien Salles

L’équipe fanion jouant en Régional 1 reçoit demain à 18h au stade de Pechbonnieu son homologue de Fleurance. En mal de point, c’est un match décisif pour le maintien de l’équipe au meilleur niveau régional. Les joueurs auront besoin du soutien de leur public pour battre cette équipe et se relancer sur la fin de saison.

A cette occasion, l’entraineur Sébastien Salles a donné une interview à La Dépêche aujourd’hui. Retrouvez ci-joint cette interview de Charles-Henri Oriol :

Corrigé samedi par Luc Primaube (0-4) en quart de finale de la Coupe d’Occitanie, le Girou (11e) reste sur dix journées sans succès (2N, 8D). Demain soir (18 heures), à la maison, les hommes de Sébastien Salles (co-entraîneur avec Jaouad Laqsil) tenteront de réagir contre Fleurance (12e).

Votre dernière victoire en championnat remonte au 25 novembre contre Aussonne (1-0). Entre-temps, vous avez passé trois tours en Coupe d’Occitanie. Comment analysez-vous cette série de dix journées sans les trois points ?

Le constat est sans appel. Nous n’avons toujours pas trouvé la bonne formule dans le secteur défensif. De plus, c’est souvent le même scénario qui se répète. On tient le 0-0, nous n’arrivons pas à marquer et on craque sur la fin de match. Je repense notamment à notre dernière sortie en championnat devant Pradines (0-1, match en retard de la 16e journée) où nous prenons ce but à la 75e minute. Forcément, avec cet enchaînement de mauvais résultats, on se confronte à un problème de confiance.

En revanche, samedi dernier en Coupe, vous étiez menés 3-0 après seulement treize minutes de jeu.

J’espérais ne pas en prendre cinq ou six de plus. Mais au-delà du résultat, je retiens l’attitude de mon groupe qui ne s’est pas arrêté de jouer malgré ce premier quart d’heure catastrophique. Je peux encore compter sur un groupe mobilisé et qui veut se battre pour arracher le maintien.

Comment abordez-vous la réception de Fleurance ?

On reçoit un de nos concurrents directs. L’objectif est clair. Il nous faut les trois points. La lutte pour ne pas descendre devrait se jouer à quatre avec Aussonne (13e) et Revel (lanterne rouge). Deux adversaires que nous allons d’ailleurs affronter en avril et en mai.

Le groupe pour affronter Fleurance demain à 18h à Pechbonnieu sera communiqué dans la soirée.